Vivre avec le Syndrome de little

A travers l'expemple d'Ange apprenez ce qu'est le syndrome de Little.

Ange a été diagnostiqué à l'âge de 2 ans et demi : IMC et Syndrome de Little (aussi appelé diplégie spastique)

Il est l'une des conséquences de la Grande Prématurité.

 Cela se traduit par des membres qui réagissent en fonction de son état mental:

- Ange est stressé, angoissé, à peur etc : ses membres se raidissent, deviennent durs comme de la pierre et se recroquevillent.

- Ange est décontracté : ses muscles lui obéissent tant bien que mal.

Si au cours d'une journée ses muscles se sont beaucoup tendus cela ce traduiera par de grosses douleurs apparaissant la nuit, des douleurs comparables à des crampes.

 

Physiquement :

 Les membres supérieurs : Ange a une très mauvaise motricité fine ... il a du mal à tenir une fourchette, ses gestes ne sont pas francs et sont sacadés. il ne peut tendre les bras complètement lui même. A l'école, il a besoin de l'aide d'une AVS pour ses exercices de graphisme.

Les membres inférieurs : Les jambes d'Ange ne peuvent être tendues et s'il parvient à se déplacer en poussant un déambulateur (sur 1m) il marchera sur la pointe des pieds.

Ange présente une hypotonie Axiale (dos mou et rond sans tonus) et une hypertonie des membres supérieurs

 

 

Plus de détails ci-dessous :

Source Déclic

Qu’est-ce que le syndrome de Little ? Version imprimable Suggérer par mail
 

Le syndrome de Little (aussi appelé « diplégie spastique ») se caractérise par une raideur des membres supérieurs ou inferieurs et une atteinte du système nerveux.

Origine

Le syndrome de Little peut survenir chez les enfants nés prématurés ou à la suite de souffrance à la naissance. Il est très souvent associé à des difficultés respiratoires et une insuffisance d’apport sanguin lors d’un accouchement difficile.

Fréquence

La maladie de Little représente au moins 20 à 30 % des infirmités motrices cérébrales.

Âge du diagnostic

Lors des premiers mois de la vie de l’enfant.

Symptômes

L'enfant atteint du syndrome de Little ne tient pas bien sa tête, a une baisse de tonus (au niveau de la colonne vertébrale notamment) et présente une rigidité des membres inférieurs. Quelquefois, ce sont les membres supérieurs qui sont atteints. Dans certains cas, les premiers signes du syndrome de Little n’apparaissent qu'à huit ou neuf mois : difficulté à relever la tête quand il est couché sur le ventre, difficulté à se retourner sur le ventre, impossibilité de se soutenir sans appui des mains et du dos.
Quelques cas d'épilepsie ont été rapportés et la scolarité est marquée par un retard qui touche spécifiquement la lecture et l'écriture. En ce qui concerne les formes sévères, l'épilepsie est plus fréquente (10 à 20 % des cas) et l'intelligence généralement altérée.

Traitements

Plusieurs traitements existent pour le syndrome de Little : orthèse, rééducation des attitudes vicieuses, rééducation ergothérapique, rééducation psychomotrice ainsi qu’une intervention chirurgicale permettant d'éviter la survenue de déformation osseuse.