Martigues

Nous sommes le 14 février,
je respire sans CPAP et ai pris plein de forces.
Les médecins décident de me rapprocher de la maison de Papa et Maman, je suis transféré en ambulance de Nîmes à Martigues dans la matinée.
Je suis attendu comme le plus beau des cadeau de Saint Valentin par ma maman ♥

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •